Archives par mot-clé : François Hollande

Arrêtons le massacre! par J.J Chavigné(motion 3)

 

Le résultat des élections municipales est catastrophique.

Nous venons de perdre 10 villes de plus de 100 000 habitants, 40 villes de 30 000 à 100 000 habitants et 105 villes comptant entre 9 000 et 30 000 habitants.

Nous avons conservé des villes comme Paris, Lyon ou Lille parce que ce sont des municipalités « intra-muros », sans banlieues. Mais les communautés de communes auxquelles elles appartiennent auront le plus grand mal à rester à gauche.

L’abstention du peuple de gauche a atteint des sommets.

Les « triangulaires » qui nous permettaient autrefois de sauver la mise n’ont que très rarement aidé la gauche. Nous avons, pour la première fois, perdu de très nombreuses villes dans le cadre de « triangulaires » voire de « quadrangulaires ».

Pire, le Front National a gagné 11 municipalités dont celle du 7ème arrondissement de Marseille, l’un des arrondissements les plus populaires, les plus ancrés à gauche de la ville et qui compte 155 000 habitants.

Dans la Somme, si nous gardons…. Continuer la lecture de Arrêtons le massacre! par J.J Chavigné(motion 3)

Share Button

L’interview de François Hollande sur France 2

Share Button

Victoire! Nous avons gagné! François Hollande, Président de la République Française!

Que la victoire est belle…
 Oui, quelle est belle cette victoire tant attendue ! Avec le
resserrement des sondages des jours précédents, lʼinquiétude
commençait à poindre et, à 20h00, ce fut des cris de joie dʼune foule
en liesse sur la place de la Mairie dʼAmiens. Comme les lycéens qui
découvrent leur nom sur la liste des reçus (même sʼils connaissent
déjà leur résultat par Internet), rires et larmes étaient au rendez-vous.
 Une bonne partie de la nuit, socialistes, écologistes, communistes,
tout le “peuple de gauche” et au-delà ont fêté la fin d’un quinquennat
de la division et de la stigmatisation pour écrire une nouvelle page de
lʼhistoire de notre pays. Les plus vieux évoquaient 1981, les plus
jeunes connaissaient leur première victoire de la gauche. Exit les
Guéant, Hortefeux, Morano, Besson et autres corbeaux se délectant
dʼune identité nationale dénaturée.Après 15 jours dʼune campagne de
second tour ignoble à plus dʼun titre, la droite échouait sans les
honneurs de la défaite.

Continuer la lecture de Victoire! Nous avons gagné! François Hollande, Président de la République Française!

Share Button

François Hollande: « Moi, Président de la République, je ferai……….


Quel président comptez-vous être ? par francoishollande

Share Button

Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat A lire!

Jean,

 J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Entraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré !
> >
> > Pardon te t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d’idées , je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n’as que les titres d’une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l’heure est grave!
> >
> > Jean, écoute-moi, écoute-nous, écoute cette France que tu as si bien chantée, écoute-la craquer, écoute la gémir, cette France qui travaille dur et rentre crevée le soir, celle qui paye et répare sans cesse les erreurs des puissants par son sang et ses petites économies, celle qui meurt au travail, qui s’abîme les poumons, celle qui se blesse, qui subit les méthodes de management, celle qui s’immole devant ses collègues de bureau, celle qui se shoote aux psychotropes, celle à qui on demande sans cesse de faire des efforts alors que ses nerfs sont déjà élimés comme une maigre ficelle, celle qui se fait virer à coups de charters, celle que l’on traque comme d’autres en d’autres temps que tu as chantés, celle qu’on fait circuler à coups de circulaires, celle de ces étudiants affamés ou prostitués, celle de ceux-là qui savent déjà que le meilleur n’est pas pour eux, celle à qui on demande plusieurs fois par jour ses papiers, celle de ces vieux pauvres alors que leurs corps témoignent encore du labeur, celles de ces réfugiés dans leurs propre pays qui vivent dehors et à qui l’on demande par grand froid de ne pas sortir de chez eux, de cette France qui a mal aux dents, qui se réinvente le scorbut et la rougeole, cette France de bigleux trop pauvres pour changer de lunettes, cette France qui pleure quand le ticket de métro augmente, celle qui par manque de superflu arrête l’essentiel… Continuer la lecture de Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat A lire!

Share Button