Archives par mot-clé : Démocratie locale

Non, le Parti Socialiste n’est pas mort!

Non, le Parti Socialiste n’est pas mort… Après le deuxième tour des législatives, de nombreux commentateurs ont annoncé la mort du PS, comme l’avait fait B.H.L, après les Présidentielles de 2007, ou M. Valls, après le Congrès de Reims, en 2008.
Il sera temps, lors de notre prochain Congrès, à l’Automne, de faire le bilan de ces 6 mois d’élections et d’en tirer tous les enseignements pour l’avenir de notre parti.

Avançons, cependant, quelques idées.

La « vieille maison », s’est transformée, au fil des conquêtes électorales passées, en une série d’appartements cloisonnés, où l’idéologie, la réflexion passaient bien après le choix du candidat le meilleur pour la prochaine élection. Les courants, qui étaient, au départ, une richesse d’idées partagées, se sont transformées en « écurie » pour tel ou tel candidat, avec un affrontement souvent violent, pour triompher, mettant en avant le nombre de ses partisans, dont tel ou tel pouvait de prévaloir.

 

Continuer la lecture de Non, le Parti Socialiste n’est pas mort!

Share Button

Assemblée Générale des militants pour les primaires citoyennes, Lundi 19 Septembre

Share Button

Balade urbaine, de Saint-Maurice à Sainte-Aragone

Balade Urbaine, 2 juillet 2011
Un clic pour télécharger le programme

Samedi 2 juillet 2011, de 9h à 12h, la Mairie d’Amiens invite toutes les personnes intéressées à participer à la balade urbaine* organisée quartier Saint-Maurice et sur l’île Sainte-Aragone, en présence de Gilles Demailly et d’élus de la Ville d’Amiens. A l’issue de cette balade, la compagnie Lézard Décadent proposera un spectacle, à 11h, sur l’île Sainte-Aragone.


Les étapes

9h : départ place de la Pépinière – Présentation du projet de square ludique et des aménagements à venir rue Saint-Maurice

9h30 : jardins familiaux de Saint-Maurice – Traversée des jardins et présentation de la politique municipale en faveur des jardins familiaux

10h : allée des acacias – Présentation des aménagements sportifs réalisés et de nouvelles parcelles de jardins familiaux

10h30 : île Sainte-Aragone et site Cosserat – Enjeux urbains

11h : spectacle « Les derniers cris de l’arrosoir » par la compagnie Lézard Décadent (durée : 1h15) (en collaboration avec Alain Parmentier, maraîcher sur l’île Sainte-Aragone)

 

 

 

* Les « balades urbaines », outil de démocratie locale, sont des visites de terrain qui permettent aux riverains d’initier un dialogue direct et convivial avec les élus à chaque point d’étape.

Share Button

« We have a dream »

En décembre 2007, le Président de la République Française multipliait les génuflexions devant un psychopathe venu planter sa tente dans les jardins de l’Hôtel Marigny, résidence officielle des hôtes de l’Etat. Un fou certes, mais un fou qui achète des armes et nous vend du pétrole.

Un fou certes mais qui nous protégerait de « hordes » d’intégristes musulmans. C’est cela le triomphe des intérêts économiques et financiers au détriment des droits de l’Homme : Real-politique, pragmatisme ! Doux euphémisme pour désigner le renoncement des idéaux et des valeurs.

Ainsi, un bicentenaire après la révolution française nous assistons tout surpris devant nos téléviseurs à une belle leçon. En effet, les musulmans se mobilisent pour la Liberté non la religion. Tous les grands mouvements de l‘histoire eurent pour théâtre la violence, et de ce point de vue, nos voisins du Maghreb payent eux aussi le prix fort : celui de leur sang. Voilà les véritables martyrs ! Continuer la lecture de « We have a dream »

Share Button

Démocratie participative, l’exemplarité amiénoise

Revue Collectivites Locales, février 2011 - Portrait d'élu
Pour télécharger l'extrait, cliquer sur le visuel

Le numéro de février 2011 de la Revue Collectivités Locales dresse un portrait élogieux de Gilles Demailly.
La ville d’Amiens est donnée en exemple de la Démocratie participative et d’une réforme ambitieuse de la gouvernance municipale.
Elus, habitants et experts échangent, proposent et stimulent les projets portés par le maire et la muse citoyenne.

Etienne Desjonquères, premier adjoint et pivot de la démocratie locale, fort d’une équipe de quatre élus municipaux, Françoise Berger, Laurent Beuvain, Bernard Delmotte et Jean-françois Liquier,véhicule le changement dans les quatre secteurs de la ville.

Pierre angulaire du dispositif, 4 conseils d’habitants revisitent de concert la ville pour la reconquérir, l’humaniser et léguer à leurs enfants une commune ré-enchantée par le dialogue. Un socle commun qui rompt avec la politique menée par le prédécesseur de Gilles Demailly. Continuer la lecture de Démocratie participative, l’exemplarité amiénoise

Share Button