Archives de catégorie : Urbanisme

Responsable, vous dîtes responsable?

Alain Gest, Président d’Amiens Metropole, « botte en touche ». Il n’est pas responsable de la chute des supporters Lillois sur la pelouse du stade de la Licorne, le 30 Septembre dernier.

Même si les experts déclarent qu’il y a des « anomalies dans les « fixations des barrières métalliques » et « un manque d’entretien », A.Gest déclare que les commissions municipales de sécurité ne lui ont rien signalé et qu’on ne peut pas entretenir quelque chose dont les défauts ne sont pas remontés jusqu’à lui.

Mr Gest, n’êtes vous pas le Président d’Amiens Métropole ? Les commissions municipales de sécurité ne sont-elles pas composées à 90% de personnels relevant de votre autorité (élu, fonctionnaires municipaux, police municipale…) ? Ne manquez-vous pas à tous vos devoirs en mettant en cause les personnels de vos services et en n’assumant pas la responsabilité qui est la votre dans cette affaire ?

Ce serait votre honneur, pourtant, de le faire, plutôt qu’à mot couvert, d’accuser les fonctionnaires territoriaux de ne pas faire leur travail.

Jean-françois Liquier

Share Button

La citadelle enfin rendue aux étudiants

L’Université de Picardie-Jule Verne dans les locaux de la Citadelle : enfin !

Le Courrier Picard relate la promesse d’Alain Gest, Président de la Métropole d’Amiens, de remettre les clés de la Citadelle à Mohammed Bensalem, Président de l’Université Picardie-Jules Verne, le 9 Février 2018, avec deux ans de retard et un dépassement de budget de 10 millions.

Certes. Pas un mot, cependant, sur la Municipalité précédente, conduite par Gilles Demailly, qui a initié le projet, choisi l’architecte Renzo Piano, provisionné les sommes nécessaires pour le réaliser.

C’est la règle du jeu. Une municipalité commence une réalisation d’une importance majeure pour la Cité et pleine d’avenir pour sa jeunesse, et une autre inaugure.

Ce qui est inquiétant, c’est le nombre de places de parking qui sont prévues par la nouvelle Municipalité : 800 places. C’est le « tout voiture » introduit dans un projet initial, qui n’en comportait aucune et pour cause : les transports collectifs, qui devaient assurer les déplacements des étudiants, misaient sur le tramway a proximité des salles de cours et des amphithéâtres. Continuer la lecture de La citadelle enfin rendue aux étudiants

Share Button

Un centre aquatique pour les nantis

Amiens-Métropole va construire un centre aquatique dans le Sud d’Amiens, en remplacement de l’actuelle piscine Vallerey, pour un coût global de 30 millionsd’€. L’ancienne municipalité de gauche avait prévu, elle, une 4ème piscine, à l’Ouest d’Amiens, près d’Etouvie.

Le Courrier Picard du 10 Mars 2017 fait état d’une décision d’Amiens Métropole visant à construire un centre aquatique dans le Sud d’Amiens, sur le site du R.C.A d’Amiens, en remplacement de la piscine Vallerey.

Cette dernière avait, certes, besoin d’être rénovée. Mais fallait-il dépenser plus de 30 millions d’€ pour un centre aquatique luxueux, dont la construction a été confiée au groupe Eiffage, dans le cadre d’une délégation de service public ?

N’aurait-on pas pu avec la même somme rénover la piscine Vallerey et construire une 4ème piscine, en face du cimetière de la Madeleine ? Continuer la lecture de Un centre aquatique pour les nantis

Share Button

La citadelle comme si vous y étiez….

Il faut rappeler, quand même, que c’était le projet phare de la Municipalité de la Gauche élue en 2008. Le projet de Renzo Piano a été choisi par Gilles Demailly et son équipe et les travaux étaient bien avancés, quand la majorité UMPDI a pris le pouvoir, en 2014.Il faut rendre à César, ce qui appartient à César.

Share Button

Les travaux de la citadelle avançent…

La future université de Picardie sort lentement de terre sur le site de l’ancienne citadelle, à Amiens.

Le chantier de 106 millions d’euros, lancé en 2013, s’apprête à accueillir les entreprises oeuvrant sur l’électricité, la peinture, les finitions. Selon, Jean-Maurice Moulene, directeur de projet Amiens Aménagement, « les élévations sont en cours d’achèvement ».

Au moment du lancement des travaux, la futur université était prévue pour une ouverture à la rentrée 2015. Aujourd’hui on parle de 2016.

Au total près de 4 000 étudiants et 300 enseignants sont attendus sur le futur campus.

Share Button