Archives par mot-clé : Lucien Fontaine

Slide Day 18 septembre 2011

Slide Day Affiche 18 septembre 2011

SLIDE DAY 3

Dimanche 18 septembre, 12h-19h, Gratuit.

Parc du Grand Marais, Rue du Grand Marais, Amiens.

Un festival Sports de Glisse, Cultures Urbaines et Musique organisé par Prolifik Records

À 2 pas de l’école de Dj’s “Prolifik Studio”, a lieu le festival des Sports de Glisse du Nord de la France, pour amener un peu de Californie, avec les performances les plus folles, tout ça gratos !!

Initiations tous publics et démonstrations par des professionnels venus des 4 coins de l’Europe

Continuer la lecture de Slide Day 18 septembre 2011

Share Button

Non à la remise en cause du statut des animateurs des colonies de vacances

Appel Ville d’Amiens
et Conseil Général de la Somme
(voir lettre Christian Manable ci-après)

Les colonies de vacances, créées en 1866 et dont la véritable émergence remonte au Front populaire et l’action de Léo Lagrange (Sous-Secrétaire d’État aux sports et à l’organisation des loisirs), ont constitué un élément essentiel de la politique d’éducation de l’État au sortir de la Seconde Guerre mondiale, celui-ci en assurant 90 % du financement. Malheureusement, au fil des années, leur aspect novateur s’est émoussé, conduisant à une baisse du nombre des inscrits. Pourtant, ces structures se sont révélées être de véritables moteurs de mixité sociale, de possibilités de départs en vacances pour des milliers d’enfants, et des lieux d’apprentissage des règles de vie en communauté, de la discipline, d’échanges avec les autres…

Aujourd’hui, elles connaissent un regain d’attention, un nouveau succès. Cependant, tout ce modèle se trouve menacé par la remise en cause du statut du personnel encadrant, réglementé par une loi de 2006, qui institue le contrat d’engagement éducatif (CEE). Ce contrat prévoit une rémunération fixe de 18,55€ par jour, 24h de repos consécutif par semaine au moins, et ne peut excéder 80 jours par an. Le CEE permet aux organismes de continuer à organiser des colonies de vacances à un prix abordable pour le plus grand nombre, malgré le fait que l’État se désengage ; de disposer d’un encadrement nombreux et qualifié assurant la sécurité des enfants ; de faire bénéficier à des milliers de jeunes d’un job d’été.

Continuer la lecture de Non à la remise en cause du statut des animateurs des colonies de vacances

Share Button

Nuits du vivre ensemble

12 août – 7 septembre 2010

La deuxième édition des Nuits du vivre ensemble s’inscrit dans un contexte national inquiétant et passionné.
Nicolas Sarkozy blesse nos consciences lorsqu’ils s’en prend aux Roms ou bafoue la Constitution française en ces propos : « la nationalité doit pouvoir être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un fonctionnaire de police, d’un militaire de la gendarmerie ou de toute autre personne dépositaire de l’autorité publique».

Pour Lucien Fontaine, l’occasion d’énoncer le premier article de la Constitution « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »


A l’avant-garde d’une génération qui s’interdit tout compromis, Lucien Fontaine veut rappeler aux jeunes et aux moins jeunes l’urgence de balayer les spectres du passé. Nous ne devons pas réécrire l’innommable. La sélection entre Français selon l’origine, œuvre du régime raciste de Vichy, a précipité notre pays dans le rejet de l’autre et les contreforts avilissants de la délation.

A ce titre, il entend exercer une vigilance de chaque heure. Faire barrage aux paroles tonitruantes du Président de la République par des actions où, la convivialité conjugue dans l’intergénérationnalité, le vivre ensemble, lui apparaît primordial.

Nous vous invitons à déconstruire par les faits et la réalité du quotidien, les mensonges d’un Nicolas Sarkozy en quête d’un second souffle au risque de la déchirure nationale.

Plus que jamais, participer aux Nuits du vivre ensemble en 2010 affirme notre refus d’une politique de la division, du mépris du plus faible et des plus démunis.

Tout citoyen se doit quelque soit son statut, sa place dans la société, de défendre et de faire respecter la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Continuer la lecture de Nuits du vivre ensemble

Share Button