Archives par mot-clé : Ecole

Samedi 17 Mars: C’est la fête du « Changement »!

Chers amis, camarades, sympathisants,

 

Le samedi 17 mars, dans toute la France, c’est la fête du changement !

Partout des initiatives seront prises pour populariser les propositions de François Hollande.

Dans l’agglomération Amiénoise, nous avons choisi le thème de la défense de l’école républicaine.

 

Deux rendez-vous :

Le matin, de 9h30 à 12h00 : Porte-à-porte avec les élus de l’agglomérationRendez-vous à 9h30 à la Fédération (8, rue Jean XXIII à Amiens)

Café et constitution des équipes qui iront à la rencontre des Amiénois dans les quartiers de l’agglo.

Distribution des 60 propositions de François Hollande.

L’après-midi, de 15h00 à 16h30 : Avec François Hollande, priorité à la jeunesse et à l’école de la République

Reconstitution d’une classe fictive, place Gambetta au Centre-ville, avec un tableau et 63 chaises vides correspondant aux 63 fermetures de classe pour la rentrée prochaine dans notre département.

A 15h30 précises, partant de cinq points de rendez-vous du Centre-ville, des militants, sympathisants… apporteront place Gambetta une chaise sur laquelle sera inscrit le nom d’une école de la Somme dont une des classes fermera à la rentrée prochaine.

Prises de parole, animation musicale et distribution d’un tract spécifique sur les propositions de François Hollande pour l’école.

 

Pour garantir le succès de la manifestation de l’après-midi, nous devons assurer la présence minimum des 63 PERSONNES qui apporteront chacun une chaise place Gambetta à partir des points de rendez-vous qui seront fixés.

Aussi, je vous demande, selon vos disponibilités, de bien vouloir vous inscrire en adressant votre réponse à : p.casier@orange.fr

Share Button

Ecole Voltaire: Continuons le combat!

Share Button

LES PARENTS D’ÉLÈVES ET LES ÉLU(E)S DÉTERMINÉS A DÉFENDRE LA RÉUSSITE SCOLAIRE DE NOS ENFANTS

Share Button

Le Comité de Ville d’Amiens communique… Non, à la fermeture d’une classe à l’école Voltaire d’Amiens

Francis LEC, conseiller général d’Amiens nord, était présent ce lundi 5 septembre 2011 à 8 heures à l’école Voltaire pour exiger, avec les parents d’élèves, que l’inspecteur d’académie ne ferme pas une nouvelle classe à l’école Voltaire.

 Il rappelle que cette suppression de classe entraînerait la disparation d’un poste d’enseignant qui est indispensable pour assurer la cohésion de l’équipe éducative et sa présence est nécessaire pour conseiller les parents d’élèves et les accompagner dans le parcours scolaire de leurs enfants.

 Il considère que l’école Voltaire, située en zone d’éducation prioritaire et dans le réseau réussite éducative, doit bénéficier d’un soutien exceptionnel de l’éducation nationale alors que bon nombre de familles sont frappées par le chômage et subissent un climat d’insécurité qui s’est encore manifesté cet été. L’école publique est un lieu essentiel pour assurer l’avenir et la réussite scolaire des enfants.

L’ensemble de ces raisons impose que le projet de fermeture d’une classe à Voltaire soit abandonnée.

 

Share Button

Mobilisation pour la sauvegarde du Collège César Franck…

 

« Une poignée de parents d’élèves et d’enseignants se sont réunis le lundi 7 Mars pour envisager une riposte à la suppression de 8 postes et demi à la rentrée prochaine au collège César Franck. L’établissement est situé en Zone d’éducation prioritaire au coeur du quartier nord d’Amiens. Avec la remise en cause de la carte scolaire et la concurrence entre collèges publics instaurée par l’autonomie des directeurs d’établissement, ce collège a perdu la moitié de ses effectifs en quelques années. La spirale infernale est engagée.

De nombreuses familles préfèrant placer leurs enfants dans le privé, les effectifs baissent et le rectorat annonce qu’il faut tailler dans les postes d’enseignants. La stratégie est limpide. Tout mettre en oeuvre pour démanteler le service public de l’éducation dans les quartiers « difficiles » et transformer les collèges, écoles primaires et lycées de ces territoires en  établissements de seconde zone et de relégation sociale. Les parents qui ont les moyens mettent leurs enfants dans le privé, quant aux autres…Aucune considération n’est portée à la situation particulière de ces établissements qui concentrent tous les problèmes. Le mérite et le dévouement des équipes pédagogiques ne sont nullement pris en compte. Quant à l’avenir des enfants, c’est le cadet des soucis du gouvernement actuel. La politique de la majorité en place condamne ainsi  sans appel de quartiers entiers qui font cependant l’objet de progammes colossaux de rénovation urbaine et d’investissements importants de la part des collectivités locales. Conseil Général et ville d’Amiens ne baissent pas les bras et ne veulent se résoudre à laisser à l’abandon des populations entières. A Amiens Nord, la mobilisation ne fait que commencer. Lundi 14 mars à 7h45 devant le collège, un premier rassemblement est prévu pour informer et protester contre la disparition programmée du collège César Franck. J’y serai. Venez nombreux soutenir les parents d’élèves et les profs qui se battent pour sauver la peau du service public d’éducation dans ce quartier trop souvent montré du doigt. »

Thierry Bonté

Conseiller municipal Délégué d’Amiens au conseil d’école La Paix et au collège César Franck

Share Button