La citadelle enfin rendue aux étudiants

L’Université de Picardie-Jule Verne dans les locaux de la Citadelle : enfin !

Le Courrier Picard relate la promesse d’Alain Gest, Président de la Métropole d’Amiens, de remettre les clés de la Citadelle à Mohammed Bensalem, Président de l’Université Picardie-Jules Verne, le 9 Février 2018, avec deux ans de retard et un dépassement de budget de 10 millions.

Certes. Pas un mot, cependant, sur la Municipalité précédente, conduite par Gilles Demailly, qui a initié le projet, choisi l’architecte Renzo Piano, provisionné les sommes nécessaires pour le réaliser.

C’est la règle du jeu. Une municipalité commence une réalisation d’une importance majeure pour la Cité et pleine d’avenir pour sa jeunesse, et une autre inaugure.

Ce qui est inquiétant, c’est le nombre de places de parking qui sont prévues par la nouvelle Municipalité : 800 places. C’est le « tout voiture » introduit dans un projet initial, qui n’en comportait aucune et pour cause : les transports collectifs, qui devaient assurer les déplacements des étudiants, misaient sur le tramway a proximité des salles de cours et des amphithéâtres. Continuer la lecture de La citadelle enfin rendue aux étudiants

Share Button

Refondation du PS : vote du 28 septembre 2017

Un vote est prévu le 28 septembre sur la refondation du Parti Socialiste, dossier à télécharger en fin d’article.

Extrait feuille de route
Extrait feuille de route

Le bureau de vote se tiendra à la Fédération départementale et sera ouvert de 17h à 22h. 

Dossier à télécharger

Share Button

Manifestation CGT-FO contre la loi travail à Amiens

De 2000 à 3000 personnes ont défilé ,ce jour, mardi 12 Septembre2017, contre la loi travail. Beaucoup de militants CGT-FO, mais pas seulement: des militants communistes, socialistes, France insoumises étaient au coude à coude pour dénoncer la politique de droite d’Emmanuel Macron et ses conséquences désastreuses pour le peuple français, dont, pourtant il se réclame. Qu’on en juge: loi travail, baisse de l’I.S.F pour les plus fortunés, baisse de allocations-logement, augmentation de la C.S.G pour les retraîtés….la liste est longue et risque encore de s’allonger tant le Président de la République veut faire rentrer le déficit français sous la barre des 3% du PNB et, faute de vouloir s’attaquer aux puissants et plus fortunés de l’héxagone, il prélève là où c’est le plus facile pour lui: les classes laborieuses et moyennes. Le peuple de France ne se laissera pas faire. Les bobos du Touquet ne lui dicteront pas sa ligne de conduite. Ce sont des siècles de lutte que le gouvernement est en train de détricoter. De plus, les électeurs ne lui ont jamais donne mandat pour une telle régression sociale.

Notre lutte est juste: continuons le combat!
Jean-françois Liquier

Share Button

Les embarras d’Amiens

La ville d’Amiens est pleine de travaux, qui desorientent les habitants, les obligeant à faire de nombreux détours pour arriver à leur destination.

Y-a-t’il des panneaux explicatifs sur la nature des travaux entrepris ? Les amiénois savent-ils que c’est pour le B.H.N.S (Bus à Haut Niveau de Service) ?

Les tranchées, rus Alexandre Dumas ? Sont-ce pour le réseau de chaleur, pour la fibre optique ?

Tout se passe comme si les citoyens n’avaient pas à savoir ce qui embarrasse leur rue.
Et les commerçants ? rue de la 2ème DB, du Général Leclerc, Delattre de Tassigny, ils n’ont que leurs yeux pour pleurer. Auront-ils une subvention d’exploitation à la hauteur de leur perte de clientèle ? Le bruit, la poussière a-t-il un prix ? Continuer la lecture de Les embarras d’Amiens

Share Button

Non, le Parti Socialiste n’est pas mort!

Non, le Parti Socialiste n’est pas mort… Après le deuxième tour des législatives, de nombreux commentateurs ont annoncé la mort du PS, comme l’avait fait B.H.L, après les Présidentielles de 2007, ou M. Valls, après le Congrès de Reims, en 2008.
Il sera temps, lors de notre prochain Congrès, à l’Automne, de faire le bilan de ces 6 mois d’élections et d’en tirer tous les enseignements pour l’avenir de notre parti.

Avançons, cependant, quelques idées.

La « vieille maison », s’est transformée, au fil des conquêtes électorales passées, en une série d’appartements cloisonnés, où l’idéologie, la réflexion passaient bien après le choix du candidat le meilleur pour la prochaine élection. Les courants, qui étaient, au départ, une richesse d’idées partagées, se sont transformées en « écurie » pour tel ou tel candidat, avec un affrontement souvent violent, pour triompher, mettant en avant le nombre de ses partisans, dont tel ou tel pouvait de prévaloir.

 

Continuer la lecture de Non, le Parti Socialiste n’est pas mort!

Share Button