Archives de catégorie : Valeurs du socialisme

1er Mai 2017, contre le Front National

Cher(e) Camarade,

Cette année, entre les deux tours des élections présidentielles
et face à la menace du Front National, ces rassemblements
prennent une importance toute particulière.

Nous devons tous nous mobiliser pour exprimer notre refus des
solutions racistes et xénophobies portées par Marine Le Pen.

– AMIENS – 10 H 30 – devant la mairie
 
  ABBEVILLE – 10 H 30 – place du Pilori

– ALBERT – 11 H 00 – devant la mairie

– DOULLENS – 10 H 00 – devant la mairie

– FRIVILLE ESCARBOTIN – 11 H 00 – place Jean Jaurès

– HAM – 10 H 00 – devant la mairie

Reçois, Cher(e) Camarade, mon amitié socialiste.

Philippe CASIER
Premier Secrétaire Fédéral

Share Button

« Les jeunes et la politique », Vendredi 20 Mai, avec Benjamin Lucas

ScreenShot001

Share Button

L’opposition Municipale d’Amiens prend Rendez Vous pour 2020

L’opposition Municipale à la Mairie d’Amiens s’est réunie, le 31 Mars, dans la Salle des Provinces Françaises, à Etouvie, pour faire le point sur la politique menée par la droite au pouvoir, après deux ans de mandat.

Elle dénonce

1/ Les renoncements à de nombreux projets impulsés par la Municipalité de Gauche précédente

2/ l’absence de vision à moyen et long terme pour la Ville

Les renoncements :

a/   Le Tramway. Il était un projet structurant, qui faisait entrer Amiens dans la modernité. Il est remplacé par un bus à haut niveau de service(B.H.N.S), dont on peut craindre qu’il ne soit pas beaucoup plus performant que les bus actuels, car il ne sera pas en site propre et donc restera englué dans la circulation automobile.

b/   La 4ème piscine, à Etouvie, ne verra pas le jour. A la place, la piscine George Vallerey sera rénovée par une entreprise privée, et confiée à sa gestion pour 23 ans. L’opposition craint une inflation des prix. C’est, de plus, un choix idéologique pour la clientèle de la droite, qui habite majoritairement le Sud d’Amiens et un bras d’honneur à la population populaire d’Etouvie, qui ne part pas souvent en vacances.

c/ Le réseau de chaleur Sud est en panne. La droite cherche, depuis 2 ans, à mettre sur pied une SEM, qui a du mal à voir le jour.

Continuer la lecture de L’opposition Municipale d’Amiens prend Rendez Vous pour 2020

Share Button

Martine Aubry: »Trop, c’est trop »

Plusieurs personnalités de gauche, parmi lesquelles Martine Aubry, signent un réquisitoire contre la politique menée par François Hollande et Manuel Valls qui risque selon elles d’entraîner un « affaiblissement durable de la France ».

Il est des vérités désagréables à dire, mais il est des moments où il faut savoir les mettre en pleine lumière. Trop, c’est trop ! Les motifs d’insatisfaction sur les politiques menées depuis 2012 n’ont pas manqué, et nous-mêmes, comme d’autres, n’avons pas manqué d’alerter. Depuis quelques mois, ces désaccords se sont mués en une grande inquiétude. La colère populaire s’est confirmée sans appel par quatre défaites électorales successives. Ce n’est plus simplement l’échec du quinquennat qui se profile, mais un affaiblissement durable de la France qui se prépare, et bien évidemment de la gauche, s’il n’est pas mis un coup d’arrêt à la chute dans laquelle nous sommes entraînés.
Bien sûr, nous n’oublions pas les succès de la COP21, la priorité donnée à la lutte contre les inégalités à l’école, les avancées de la loi santé. Mais, à côté de cela, que de reculs !
La gauche avait déjà assisté, incrédule, en janvier 2014, au pacte avec le Medef qui se révéla un marché de dupes. Nos mises en garde avaient alors été ignorées. Nous aurions aimé nous tromper. Malheureusement, de l’aveu du premier ministre lui-même, la réalité, tellement prévisible, est là : un million d’emplois promis, quelques dizaines de milliers tout au plus effectivement créés. Bien sûr, il fallait aider à la reconquête de la compétitivité de nos entreprises, mais pour cela il eût fallu cibler les aides sur celles exposées à la concurrence internationale et les lier à des contreparties précises.

Continuer la lecture de Martine Aubry: »Trop, c’est trop »

Share Button
We cannot display this gallery

Benjamin Lucas élu Président des jeunes socialistes

Bon Couragen Benjamin, tous nos voeux t’accompagnent!

Share Button