Archives de catégorie : Vie de la municipalité

Le couvent des sœurs grises à Amiens en danger?

Les Amiénois s’inquiètent, à juste titre, des projets de la Municipalité concernant l’ancien couvent des sœurs grises, dont il ne reste que des ruines, rue Henriette Demuin, à Amiens. Cet édifice, qui date de 1486, et qui a accueilli des sœurs du tiers ordre franciscain, fuit reconstruite au 16ème siècle et au 18ème siècle, par les frères Duthoit. il n’a pas résisté aux bombardements allemands, lors de la dernière guerre. Il reste des ruines, assez élégantes, en plein centre ville. Cela intéresse les promoteurs immobiliers. La Municipalité jure ses grands dieux qu’il n’est pas question de leur céder. Cependant, on peut avoir des doutes. Le besoin d’argent peut justifier beaucoup de compromis.
Les Amiénois ne comprendraient pas que ce lieu soit inclus dans une logique marchande. Un lieu culturel vivant serait une piste de réflexion. Des troupes de théâtre ont déjà investi les lieux, à la belle saison, autrefois: exemple-le metteur en scène J.M Bonillo.

Rappelons-nous: Quand Gilles De Robien a voulu vendre à des promoteurs le bois de Frémontier, qui appartient à la ville, une pétition a circulé et le Conseil Municipal a renoncé.

Pourquoi ne pourrait-on pas faire de même pour le Couvent des sœurs grises?

Share Button

Amiens perd ses habitants….

Amiens n’est pas une ville attractive. Le dernier recensement de l’INSEE constate qu’Amiens a perdu des habitants entre 2010 et 2015(-0,1%); au profit des communes périurbaines.

Amiens compte, en 2015, 132.874 habitants soit -0,1%, par rapport à 2010. Les communes périurbaines de moins de 2000 habitants en gagnent, au point qu’elles représentent presque la moitié des 571.879 habitants de la Somme.
C’est ce qu’on appelle une urbanisation en tâche d’huile. Celle ci implique des trajets pendulaires des Amiénois qui travaillent à Amiens et l’appel à des infrastuctures adaptées: allongement des trajets de bus, crêches,écoles, services de police et d’incendie, maison de retraite, école de proximité….
Dans le même temps, les centres ville se desertifient. Les Municipalités tentent y remédier en jouant sur le stationnement gratuit,en surface où en parking souterrain, sur le prix des transports collectifs, sur la localisation des lieux de culture et d’Enseignement… Continuer la lecture de Amiens perd ses habitants….

Share Button

Responsable, vous dîtes responsable?

Alain Gest, Président d’Amiens Metropole, « botte en touche ». Il n’est pas responsable de la chute des supporters Lillois sur la pelouse du stade de la Licorne, le 30 Septembre dernier.

Même si les experts déclarent qu’il y a des « anomalies dans les « fixations des barrières métalliques » et « un manque d’entretien », A.Gest déclare que les commissions municipales de sécurité ne lui ont rien signalé et qu’on ne peut pas entretenir quelque chose dont les défauts ne sont pas remontés jusqu’à lui.

Mr Gest, n’êtes vous pas le Président d’Amiens Métropole ? Les commissions municipales de sécurité ne sont-elles pas composées à 90% de personnels relevant de votre autorité (élu, fonctionnaires municipaux, police municipale…) ? Ne manquez-vous pas à tous vos devoirs en mettant en cause les personnels de vos services et en n’assumant pas la responsabilité qui est la votre dans cette affaire ?

Ce serait votre honneur, pourtant, de le faire, plutôt qu’à mot couvert, d’accuser les fonctionnaires territoriaux de ne pas faire leur travail.

Jean-françois Liquier

Share Button

L’opposition Municipale d’Amiens prend Rendez Vous pour 2020

L’opposition Municipale à la Mairie d’Amiens s’est réunie, le 31 Mars, dans la Salle des Provinces Françaises, à Etouvie, pour faire le point sur la politique menée par la droite au pouvoir, après deux ans de mandat.

Elle dénonce

1/ Les renoncements à de nombreux projets impulsés par la Municipalité de Gauche précédente

2/ l’absence de vision à moyen et long terme pour la Ville

Les renoncements :

a/   Le Tramway. Il était un projet structurant, qui faisait entrer Amiens dans la modernité. Il est remplacé par un bus à haut niveau de service(B.H.N.S), dont on peut craindre qu’il ne soit pas beaucoup plus performant que les bus actuels, car il ne sera pas en site propre et donc restera englué dans la circulation automobile.

b/   La 4ème piscine, à Etouvie, ne verra pas le jour. A la place, la piscine George Vallerey sera rénovée par une entreprise privée, et confiée à sa gestion pour 23 ans. L’opposition craint une inflation des prix. C’est, de plus, un choix idéologique pour la clientèle de la droite, qui habite majoritairement le Sud d’Amiens et un bras d’honneur à la population populaire d’Etouvie, qui ne part pas souvent en vacances.

c/ Le réseau de chaleur Sud est en panne. La droite cherche, depuis 2 ans, à mettre sur pied une SEM, qui a du mal à voir le jour.

Continuer la lecture de L’opposition Municipale d’Amiens prend Rendez Vous pour 2020

Share Button

Chiche! Mme le Maire d’Amiens, Brigitte Fouré!

Brigitte fouré et alain gestBrigitte Fouré, Maire d’Amiens, vient d’annoncer, enfin, qu’elle était favorable à l’accueil d’immigrés dans la capitale picarde. Je dis « enfin » car notre ville moyenne est une des dernières villes de ce type à s’être portée volontaire. Il a fallu la réunion des maires réunis par Manuel Valls, le weekend dernier, pour que Brigitte « sente le vent » et parvienne à convaincre son collègue Alain Gest, LR, de faire un petit quelque chose. Le courage politique n’est pas la vertu la mieux partagée. Cette acceptation est assortie de deux conditions : le versement par l’État des sommes prévues pour l’accueil et le refus catégorique de ponctionner, si peu que ce soit, les budgets sociaux de la Ville. On peut penser que c’est raisonnable. Mais peut-on comparer….. Continuer la lecture de Chiche! Mme le Maire d’Amiens, Brigitte Fouré!

Share Button