Archives de catégorie : Collectivités

Stigmatisation des collectivités locales par la droite: le Conseil Municipal d’Amiens s’y oppose

Le Conseil Municipal d’Amiens, réuni ce jeudi 12 avril, dénonce la stigmatisation des collectivités et de leurs élus par certains candidats à l’élection présidentielle.
Il tient à rappeler que toutes les collectivités locales votent des budgets à l’équilibre et ne peuvent donc être qualifiées d’irresponsables et de dépensières.
Il souligne le soutien majeur qu’elles apportent à l’économie de notre pays en portant plus de 70% des investissements publics réalisés en France.
Il rappelle aussi que dans ce contexte de crise, elles sont au plus proche de la population et répondent aux besoins des citoyens et aux demandes sociales de plus en plus prégnantes.
Il s’inquiète des injonctions de suppression d’emplois et des réductions drastiques de dotations d’Etat envisagées pour pénaliser les collectivités qui souhaiteraient maintenir un même niveau de service public.
Il demande donc de cesser les menaces et caricatures de tous types à l’encontre des collectivités locales, collectivités qui sont aujourd’hui les seuls remparts contre la régression économique et sociale

Share Button
We cannot display this gallery

Suppression de la Cour Régionale des Comptes de Picardie: un scandale!

Après le TGV passant à 40 Km d’Amiens, la suppression des tribunaux d’instance de Peronne et Abbeville, voilà que la Cour Régionale des Comptes est à son tour sacrifiée. C’est un nouveau coup porté à la Picardie, à Amiens, Capitale régionale et aux Picards. A moins de 80 jours des elections Présidentielles, nous devons faire savoir que la Picardie est une région de plein exercice et qu’elle résistera de toutes ses forces à la satellisation que lui impose l’actuel Gouvernement au profit de Paris et de Lille.

A  lire la réaction de Francis Lec. N.D.R.L

Share Button
We cannot display this gallery

Les collectivités locales invitent Goodyear à communiquer ses intentions concernant le devenir du site de production d’Amiens Nord.

Vendredi dernier, le Groupe Titan International Inc. annonçait par voie
de presse le retrait de son offre de reprise des activités agraires de Goodyear
sur l’Europe.

Amiens est le site principal de production de pneus destinés à l’agriculture
mais produit également des pneus destinés aux véhicules de tourisme. Il emploie
1300 salariés. L’entreprise américaine avait conditionné cette acquisition à la
réalisation d’un plan social sur la section tourisme de l’usine d’Amiens Nord
(prévoyant la suppression de 817 postes). Plan social plusieurs fois retoqué
par la justice française.

Face à ces nouveaux changements, les présidents du Conseil régional de
Picardie, Claude GEWERC, du Conseil général de la Somme, Christian
MANABLE
, et d’Amiens métropole, Gilles DEMAILLY, appellent la

direction de Goodyear à communiquer ses intentions concernant le devenir du
site amiénois et de ses salariés, une fois de plus plongés dans l’incertitude
quant à leur devenir professionnel.

C’est d’ailleurs dans cet esprit  que Claude Gewerc, président du Conseil
Régional de Picardie, avait sollicité, le 25 octobre dernier,  le ministre
de l’industrie pour qu’il initie une rencontre avec les trois représentants de
l’exécutif local et la direction américaine de Goodyear.

Région, Département et Métropole agissent ensemble depuis maintenant plusieurs
mois pour rencontrer les acteurs concernés et attirer l’attention de l’Etat sur
ce dossier.

Share Button
We cannot display this gallery

Cantonales 2011 : Tous sur le pont!

Les Dimanches 20 et 27 Mars auront lieu le renouvellement des Conseillers Généraux dans un certain nombre de cantons urbains d’Amiens ; nos candidats seront les suivants :

Canton Amiens-Est : Jean-Louis Piot (PS), avec Jacqueline de Poorter (Vert-Europe Ecologie)

Canton Amiens Sud Est : Romain Joron (PS), avec Emmanuelle Casenove-Wadbled (Vert- Europe Ecologie).

Canton Amiens Sud : Marion Lepresle (Vert-Europe Ecologie) avec Pierre Dupuis (PS)

Canton Amiens Sud Ouest : Jean-Pierre Tétu (Vert-Europe Ecologie), avec Laurier Hamidou (PS).

Tous les militants sont invités au nom du Comité de Ville à soutenir nos candidats pour que le Conseil Général reste à gauche.

Campagne Nationale ou de proximité ?
Nous devons faire de la politique au plus près des gens. Les élections cantonales sont d’abord des élections locales. Quand on sait que la plus grande partie du budget du Conseil Général de la Somme est consacré au chapitre social, nous ne pouvons ignorer l’impact du R.S.A  et de l’A.P.A dans la population la plus humble de nos cantons. Nous devons tracer la route pour plus de bien être pour elle, en liaison avec les réalisations déjà faites et celles encore plus importantes qui sont devant nous et que nous allons promouvoir.

Cependant, nous ne pouvons ignorer le rejet massif de Nicolas Sarkozy dans les sondages. Nous ne pouvons taire l’étranglement financier des Collectivités locales par l’Etat. Nous devons combattre l’abstention qui est traditionnellement élevée dans ce type d’élection et qui risque de l’être encore plus demain avec la politique désastreuse de la droite au pouvoir. Nous devons donc laisser le dialogue ouvert avec les habitants : répondre, à la fois au trou dans le trottoir et à la casse du service public de l’Education, à la vie chère, au chômage élevé, au manque de logements sociaux et, généralement à la crise qui touche les plus fragiles d’entre nous.

Christian Manable, Président du Conseil Général de la Somme, interrogé par Thierry Bontë, sur le sujet, répondait :

« Je serais tenté de dire qu’il nous faut faire à la fois une Campagne Nationale et une Campagne de Proximité ».


C’est parler d’or.

Jean-françois Liquier

Share Button
We cannot display this gallery

Déclaration du Groupe Socialiste du Conseil Municipal d’Amiens

Les élu(e)s socialistes du conseil municipal d’Amiens, réunis en assemblée délibérante le jeudi 7 octobre 2010, condamnent avec la plus grande fermeté l’envahissement de quelques dizaines de commerçants lors de la séance. Ils dénoncent ce nouveau coup de force et les propos scandaleux proférés par ces manifestants, perturbant ainsi le bon déroulé de la séance et son report.


Malgré les appels au dialogue du maire et les neuf rencontres avec les élu(e)s dans les mois précédents, les manifestants soutenus par le nouveau centre et l’UMP, ont ainsi empêché l’examen de plusieurs points importants concernant la vie quotidienne des Amiénois comme :
• la création d’une maison du petit enfant, comprenant une crèche multi-accueil de 40 berceaux, un relais assistantes maternelles et un centre de loisirs maternel de 35 places à l’ancienne école Germaine Dulac.
• le Contrat Engagement Diversité permettant à des jeunes, considérant avoir été ou être victimes de discriminations, d’être positionnés au sein de la collectivité sur des métiers dont les compétences sont identifiées par les professionnels de l’emploi comme transférables dans le secteur privé  (à terme 300 jeunes sont concernés).
• ou encore la création d’une maison communale pour l’accueil des handicapés

Les élu(e)s socialistes du conseil municipal d’Amiens sont scandalisés par l’attitude de la droite qui ne l’honore pas et qui tente de radicaliser un mouvement qui tient maintenant du poujadisme.
Enfin, ils rappellent que le conseil municipal a été élu démocratiquement et qu’à ce titre ils demandent à travailler sereinement en assemblée afin de mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu.

Serge Raïs, Président du Groupe Socialiste

Share Button