Archives de catégorie : Emploi

Conflit à la CFT : Amiens Métropole appelle au respect des usagers et au dialogue entre syndicats et direction

Bus en site propreDepuis deux semaines, le réseau des transports d’Amiens Métropole est très gravement  perturbé par un conflit social interne à la Corporation Française des Transports (CFT), société gestionnaire des transports urbains dans le cadre d’une délégation de service public.

Le blocage complet du réseau Ametis depuis plusieurs jours pénalise injustement les usagers, notamment ceux dont les transports collectifs constituent le seul moyen de déplacement, mais aussi les jeunes, qui ne bénéficient plus du transport scolaire, et les lycéens et étudiants, actuellement en examens.

Amiens Métropole tient donc à exprimer, au nom de l’intérêt général et du service public dont elle est garante, et au nom des habitants qu’elle représente, sa condamnation de la paralysie du réseau. Quel que soit le motif du mouvement, cette situation intolérable ne saurait trouver le soutien de la collectivité.

Certains habitants lui demandent d’intervenir plus directement dans le conflit. Cette solution ne profiterait à personne : si Amiens Métropole joue son rôle en invitant les parties à négocier, il ne lui revient pas de s’immiscer dans un conflit interne à une entreprise, au risque de prendre parti, voire d’être taxée de clientélisme. C’est bien aux salariés, à leurs représentants syndicaux et à la direction de la CFT de trouver ensemble une issue à la grève.

Par ailleurs, Amiens Métropole tient à souligner que le développement des transports en commun constitue depuis 2008 l’une de ses priorités. Certains éléments sont là pour le rappeler :

  • 12, 5 millions d’euros ont été investis dans l’achat de 43 bus neufs :
  • des travaux d’aménagement ont été réalisés route d’Abbeville et d’autres de la même envergure sont prévus sur l’axe rue Jules-Barni/Jules-Ferry pour un budget de 4,4 millions d’euros ;
  • 70 salariés de la CAP, sous-traitant de la SEMTA quand celle-ci était délégataire du réseau Ametis, ont été intégrés à la CFT. Ces salariés, qui relevaient antérieurement de la convention collective interurbaine, ont bénéficié dans le cadre de cette intégration d’un alignement sur la convention collective urbaine qui s’applique aux salariés de la CFT, ce qui a augmenté les charges salariales de l’ordre de 15 %, pour un montant estimé à 400 000 euros.

Enfin, Amiens Métropole rappelle que, depuis deux ans, des avancées significatives ont été accordées au personnel de la CFT suite aux négociations annuelles obligatoires (NAO) de 2008 et de 2009. Ces NAO ont abouti à la revalorisation du pouvoir d’achat des salariés (tous avantages confondus) de 5,6 % en 2009 puis de 2,7 % en 2010 (1,7 % au 1er janvier et 1% au 1er juillet), soit plus de 8% en deux ans.

Devant l’urgence à sortir de l’impasse, Amiens regrette l’échec de la médiation mise en place par la Préfecture et renouvelle son appel solennel à la direction et aux syndicats de la CFT à faire preuve de responsabilité et à reprendre la voie du dialogue, seule condition d’un règlement du conflit.

Share Button
We cannot display this gallery

Mouvement de grève à la CFT : réaction d’Amiens Métropole

Les grévistes s'invitent à la séance d'Amiens métropole

Depuis le début du conflit qui oppose certains salariés à leur direction au sein de la CFT, délégataire pour Amiens Métropole de son réseau de bus Ametis, la Métropole n’est pas intervenue dans le cadre des négociations et n’entend pas déroger à cette position.

Cependant, Amiens Métropole tient à faire part aux usagers de sa désapprobation des désordres disproportionnés qu’ils subissent depuis une semaine.

Le non-respect de ces usagers, à qui les élus expriment toute leur sympathie, est jugé inadmissible par Amiens Métropole.

Les agissements d’une minorité de salariés, tels que les actes de dégradation de leur outil de travail ou l’entrave au travail de leurs collègues non-grévistes, sont tout aussi condamnables.

Amiens Métropole souhaite donc un règlement du conflit tenant compte de l’intérêt de tous et permettant un retour rapide au fonctionnement normal du service dû à la population.

Share Button
We cannot display this gallery