Archives de catégorie : Lutte sociale

Manifestation CGT-FO contre la loi travail à Amiens

De 2000 à 3000 personnes ont défilé ,ce jour, mardi 12 Septembre2017, contre la loi travail. Beaucoup de militants CGT-FO, mais pas seulement: des militants communistes, socialistes, France insoumises étaient au coude à coude pour dénoncer la politique de droite d’Emmanuel Macron et ses conséquences désastreuses pour le peuple français, dont, pourtant il se réclame. Qu’on en juge: loi travail, baisse de l’I.S.F pour les plus fortunés, baisse de allocations-logement, augmentation de la C.S.G pour les retraîtés….la liste est longue et risque encore de s’allonger tant le Président de la République veut faire rentrer le déficit français sous la barre des 3% du PNB et, faute de vouloir s’attaquer aux puissants et plus fortunés de l’héxagone, il prélève là où c’est le plus facile pour lui: les classes laborieuses et moyennes. Le peuple de France ne se laissera pas faire. Les bobos du Touquet ne lui dicteront pas sa ligne de conduite. Ce sont des siècles de lutte que le gouvernement est en train de détricoter. De plus, les électeurs ne lui ont jamais donne mandat pour une telle régression sociale.

Notre lutte est juste: continuons le combat!
Jean-françois Liquier

Share Button

Le film de Mourad Lafitte sur Goodyear: Liquidation, au festival du film d’Amiens

Share Button

« Les jeunes et la politique », Vendredi 20 Mai, avec Benjamin Lucas

ScreenShot001

Share Button

Les ouvriers de Pentair-Sapag, à Ham, victimes des actionnaires

            Le DRH de l’usine Pentair de Ham a accordé une interview au Courrier Picard, le Jeudi 21 Janvier, après le licenciement de 132 salariés.

       Les motifs invoqués sont l’absence de rentabilité de l’entreprise, au regard de la concurrence des pays asiatiques, même s’il reconnait « le savoir-faire et la performance», des salariés, qui ont permis d’augmenter le chiffre d’affaire de l’usine de Ham, de 11%, entre 2014 et 2015.

Le DRH n’en a pas parlé, mais l’entreprise américaine a reçu 1 million d’€, au titre du CICE.

Jusqu’à quand faudra t’il supporter…… Continuer la lecture de Les ouvriers de Pentair-Sapag, à Ham, victimes des actionnaires

Share Button

Huit salariés de Goodyear condamnés à de la prison ferme

La condamnation des 8 salariés de Goodyear est inique

La condamnation des 8 salariés de Goodyear à 9 mois de prison ferme est une injustice. La séquestration des deux cadres de l’entreprise qui a motivé le jugement a été brève (moins de tente heures) et sans violence. Les victimes ont retiré leur plainte et c’est le Ministère Public qui a décidé unilatéralement de les poursuivre en justice.

Le Tribunal d’Amiens a-t-il pris en compte le passé des syndicaliste CGT inculpés ? A-t-il seulement considéré la longue lutte que ceux-ci ont menée pendant 8 ans pour sauver leur emploi. A-t-il encore vu que l’action syndicale a été modératrice, que la violence des salariés de l’entreprise aurait pu être beaucoup plus fréquente et forte, si le syndicat n’avait pas été là pour tempérer la colère légitime des Goodyear ?

« Pas de violence ! », a été le leitmotiv de Mickaël Wamenn, leader syndical CGT.

Peut-on reprocher à des salariés d’essayer de sauver leur emploi ? Peut-on leur reprocher d’avoir refusé, il y a 3 ans, le travail en 4×8, qui a été accepté par les ouvriers de Dunlop, mais qui mettait en place une organisation du travail extrêmement pénible pour les salariés, conditions dignes du 19ème siècle ?

Ce Jugement est inique. Il va faire jurisprudence. La condamnation des salariés qui défendent leur droit va être confortée par les « attendus » du Juge d’Amiens.

Nous devons nous battre pour que l’Appel, qui va être interjeté, revienne sur cette décision de première instance. Nous devons être présents au moment de l’Audience pour signifier que nous soutenons les salariés de Goodyear, comme nous l’avons toujours fait, et que nous n’acceptons pas une régression du droit social dans notre pays.

Jean-françois Liquier

Share Button