Archives de catégorie : Chômage

Manifestation CGT-FO contre la loi travail à Amiens

De 2000 à 3000 personnes ont défilé ,ce jour, mardi 12 Septembre2017, contre la loi travail. Beaucoup de militants CGT-FO, mais pas seulement: des militants communistes, socialistes, France insoumises étaient au coude à coude pour dénoncer la politique de droite d’Emmanuel Macron et ses conséquences désastreuses pour le peuple français, dont, pourtant il se réclame. Qu’on en juge: loi travail, baisse de l’I.S.F pour les plus fortunés, baisse de allocations-logement, augmentation de la C.S.G pour les retraîtés….la liste est longue et risque encore de s’allonger tant le Président de la République veut faire rentrer le déficit français sous la barre des 3% du PNB et, faute de vouloir s’attaquer aux puissants et plus fortunés de l’héxagone, il prélève là où c’est le plus facile pour lui: les classes laborieuses et moyennes. Le peuple de France ne se laissera pas faire. Les bobos du Touquet ne lui dicteront pas sa ligne de conduite. Ce sont des siècles de lutte que le gouvernement est en train de détricoter. De plus, les électeurs ne lui ont jamais donne mandat pour une telle régression sociale.

Notre lutte est juste: continuons le combat!
Jean-françois Liquier

Share Button

Le film de Mourad Lafitte sur Goodyear: Liquidation, au festival du film d’Amiens

Share Button

Conférence-débat, avec Daniel Percheron, sur le Revenu Universel

Christian MANABLE, sénateur de la Somme, vous invite à une

Conférence – débat

« Le revenu de base en France, de l’utopie à l’expérimentation »

avec Daniel PERCHERON, sénateur du Pas-de-Calais et ancien président du Conseil régional du Nord-Pas de Calais
Rapporteur de la mission d’information sénatoriale sur l’intérêt et les formes possibles de mise en place d’un revenu universel en France

Le jeudi 17 novembre 2016 à 18H30, salle Cavaillès, espace Dewailly à Amiens

Entrée libre, ouverte à tous

Share Button

Goodyear Amiens: 2 ans de prison requis en appel, mais sans prison ferme

Le procureur de la République, en jugement d’appel, a requis deux ans de prison avec sursis pour les 08 ouvriers de Goodyear, qui avaient séquestré, sans violence, deux cadres de l’Usine d’Amiens, en 2014.

Cette peine est substitutive de celle prononcée, en première instance, qui était de 24 mois de prison, dont 9, fermes.

Cette dernière condamnation était scandaleuse. Elle faisait fi de 7 ans de lutte des Goodyear pour obtenir, d’abord, de bonnes conditions de travail (refus des 4×8), puis le maintient de l’emploi pour tous, malgré les offres de reprise de l’Américain Taylor, du groupe Titan, qui souhaitait ne reprendre qu’une partie des salariés travaillant aux pneus agricoles.

Nous étions quelques uns à être avec le millier de militants CGT, qui sont venus les 19 et 20 Octobre, soutenir les Goodyear, au Parc Saint Pierre. Notre parti ne doit pas abandonner les luttes sociales. Nous devons défendre le syndicalisme, qui est si durement attaqué par la droite. Le syndicalisme est indispensable en France. Nous devons le réaffirmer. Nous ne voulons pas que la violence des patrons qui, très tôt, ont condamné Goodyear en n’investissant pas un euro dans l’usine d’Amiens, s’exerce à l’encontre des salariés, qui, pour certains, ont travaillé plusieurs dizaines d’années dans l’usine et que l’on jette comme des kleenex.

Le jugement définitif sera rendu le 11 Janvier 2017.Soyons nombreux pour les soutenir ?

Jean-françois Liquier

Share Button

32 heures de travail par semaine : pourquoi pas ?

32 heures hebdomadaires  pourquoi pasPartout en Europe, les partis traditionnels sont en recul par rapport à l’extrême droite, dans les pays du Nord, ou à l’extrême gauche, dans ceux du Sud. L’exemple de l’Autriche est, à cet égard, significatif : le candidat aux élections présidentielles dans ce pays, l’écologiste Alexander Van der Bellen, a obtenu une très courte victoire, distançant son challenger d’extrême droite, Norbert Hofer, de seulement 0,6 point.

Les peuples ne font plus confiance aux partis politiques installés depuis la fin de la 2ème guerre mondiale. Les électeurs déclarent de plus en plus librement que la gauche et la droite, pour eux, c’est pareil. Le chômage ne se résorbe pas. La crise perdure. Les inégalités s’accroissent. Ils se réfugient dans l’abstention ou le vote pour les partis extrêmes.

En France, notre parti qui est au pouvoir fait l’objet de vives critiques. La plus fréquente est celle qui dénonce l’absence des valeurs de gauche dans la politique suivie par le gouvernement.

Justement. Puisque la politique de l’offre mise en œuvre par le Gouvernement Valls, au travers du « Pacte de responsabilité et de Solidarité » et le C.I.C.E, ont partiellement échoué, puisque nous sommes très loin du million d’emplois promis par le MEDEF. Continuer la lecture de 32 heures de travail par semaine : pourquoi pas ?

Share Button