Archives de catégorie : Ecologie politique

Le socialisme de demain sera écologique ou ne sera pas

La démission de Nicolas Hulot a été un séisme politique, qui n’a pas fini de provoquer des répliques. Ce qui est en cause, c’est la capacité du politique à prendre en compte les enjeux environnementaux et au sérieux ceux qui les défendent, même si parmi ceux-ci, il y a un ministre, qui était, quand même, le troisième personnage du gouvernement.

Beaucoup de commentateurs ont pointé du doigt les « conseillers » du Prince, qui ont les yeux rivés sur la croissance, la progression du P.I.B, les chiffres de l’emploi et les élections à venir… et les « lobbys », qui défendent leurs propres intérêts,  au détriment de l’intérêt collectif. L’influence des uns et des autres n’est pas négligeable, mais, au-delà du questionnement qu’ils posent à la démocratie dans notre pays, ils sont tous au service d’un système qu’ils servent, même sans en avoir conscience : le capitalisme. Continuer la lecture de Le socialisme de demain sera écologique ou ne sera pas

Share Button

Municipales 2020, dans trois ans: préparons nous!

Brigitte Fouré, Alain Gest et leur équipe exercent les responsabilités municipales et métropolitaines depuis bientôt 3 ans.
Attentifs à leur communication, ces élus ont bien entendu commandé à leurs services un bilan à mi-mandat pour le diffuser aux Amiénois. Si ce travail est bel et bien lancé, les journalistes locaux ne manqueront pas d’en faire écho et d’interroger à ce propos les acteurs locaux et l’opposition municipale.
 
Citoyens engagé-e-s dans divers collectifs, associations, syndicats, organisations politiques, nous avons envie d’échanger, de réfléchir, de militer, de nous organiser ensemble afin de développer un travail collectif et citoyen à Amiens, exercer notre regard critique et être force de propositions.
 
Dans un premier temps, nous proposons d’évaluer l’action municipale et métropolitaine et d’établir ensemble le bilan de la municipalité actuelle à mi-mandat. Continuer la lecture de Municipales 2020, dans trois ans: préparons nous!

Share Button

Barbara Pompili: Pourquoi j’ai quitté EELV?

barbara pompiliElle était la dernière des trois coprésidents à ne pas avoir rendu carte. C’est désormais chose faite. Après Jean-Vincent Placé et François de Rugy, Barbara Pompili, coprésidente du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, a décidé de démissionner. Quinze ans après avoir adhéré chez les Verts, la députée de la Somme ne se reconnaît plus dans Europe Ecologie-Les Verts depuis le choix des militants du Nord-Pas-de-Calais-Picardie de s’allier avec le Parti de gauche au premier tour des régionales.

Pourquoi avez-vous décidé de quitter EELV ? (interview du »Monde » du 30 Septembre 2015)

J’ai décidé de reprendre ma liberté pour pouvoir faire ce qui est juste et me consacrer à l’essentiel. J’ai très mal vécu le choix qui a été fait par 274 militants de ma région d’une stratégie de division de la gauche. Cette stratégie risque de nous orienter vers une victoire du Front national. Elle a été validée au niveau national par mon parti : j’en tire les conséquences. Je quitte EELV et je me mets en retrait des partis politiques.

Vous ne rejoignez pas Ecologistes !, le parti de MM. de Rugy et Placé ?

Ce que François, Jean-Vincent et d’autres contribuent à construire va amener à une refondation de l’écologie politique et je regarde ça avec sympathie. Mais ce n’est pas ma priorité. Pour l’heure, en tant qu’élue du Nord – Pas-de-Calais – Picardie, je veux tout faire pour empêcher une victoire de Marine Le Pen ou de la droite dure. Les premières victimes en seraient les habitants de la région. Je suis assez sidérée de voir qu’il y a assez peu de réactions face à cela.

Que souhaitez-vous faire ? Etre candidate ? Continuer la lecture de Barbara Pompili: Pourquoi j’ai quitté EELV?

Share Button