Archives de catégorie : Aménagement urbain

Responsable, vous dîtes responsable?

Alain Gest, Président d’Amiens Metropole, « botte en touche ». Il n’est pas responsable de la chute des supporters Lillois sur la pelouse du stade de la Licorne, le 30 Septembre dernier.

Même si les experts déclarent qu’il y a des « anomalies dans les « fixations des barrières métalliques » et « un manque d’entretien », A.Gest déclare que les commissions municipales de sécurité ne lui ont rien signalé et qu’on ne peut pas entretenir quelque chose dont les défauts ne sont pas remontés jusqu’à lui.

Mr Gest, n’êtes vous pas le Président d’Amiens Métropole ? Les commissions municipales de sécurité ne sont-elles pas composées à 90% de personnels relevant de votre autorité (élu, fonctionnaires municipaux, police municipale…) ? Ne manquez-vous pas à tous vos devoirs en mettant en cause les personnels de vos services et en n’assumant pas la responsabilité qui est la votre dans cette affaire ?

Ce serait votre honneur, pourtant, de le faire, plutôt qu’à mot couvert, d’accuser les fonctionnaires territoriaux de ne pas faire leur travail.

Jean-françois Liquier

Share Button

Les embarras d’Amiens

La ville d’Amiens est pleine de travaux, qui desorientent les habitants, les obligeant à faire de nombreux détours pour arriver à leur destination.

Y-a-t’il des panneaux explicatifs sur la nature des travaux entrepris ? Les amiénois savent-ils que c’est pour le B.H.N.S (Bus à Haut Niveau de Service) ?

Les tranchées, rus Alexandre Dumas ? Sont-ce pour le réseau de chaleur, pour la fibre optique ?

Tout se passe comme si les citoyens n’avaient pas à savoir ce qui embarrasse leur rue.
Et les commerçants ? rue de la 2ème DB, du Général Leclerc, Delattre de Tassigny, ils n’ont que leurs yeux pour pleurer. Auront-ils une subvention d’exploitation à la hauteur de leur perte de clientèle ? Le bruit, la poussière a-t-il un prix ? Continuer la lecture de Les embarras d’Amiens

Share Button

Un centre aquatique pour les nantis

Amiens-Métropole va construire un centre aquatique dans le Sud d’Amiens, en remplacement de l’actuelle piscine Vallerey, pour un coût global de 30 millionsd’€. L’ancienne municipalité de gauche avait prévu, elle, une 4ème piscine, à l’Ouest d’Amiens, près d’Etouvie.

Le Courrier Picard du 10 Mars 2017 fait état d’une décision d’Amiens Métropole visant à construire un centre aquatique dans le Sud d’Amiens, sur le site du R.C.A d’Amiens, en remplacement de la piscine Vallerey.

Cette dernière avait, certes, besoin d’être rénovée. Mais fallait-il dépenser plus de 30 millions d’€ pour un centre aquatique luxueux, dont la construction a été confiée au groupe Eiffage, dans le cadre d’une délégation de service public ?

N’aurait-on pas pu avec la même somme rénover la piscine Vallerey et construire une 4ème piscine, en face du cimetière de la Madeleine ? Continuer la lecture de Un centre aquatique pour les nantis

Share Button

Amazon choisit Amiens….

C’est une bonne nouvelle pourla région des Hauts-de-France. Le géant de la distribution en ligne Amazon a annoncé ce mardi l’ouverture en septembre 2017 d’un 5e centre de distribution en France à Boves, près d’Amiens dans la Somme. A la clé, la création de plus de 500 emplois dans les trois ans après l’ouverture du site.

« Ce sera le plus grand site en France avec 107.000 m2 », a déclaré Ronan Bolé, directeur des opérations en France d’Amazon. « Nous allons également ajouter une activité complémentaire au site de Lauwin-Planque, avec un bâtiment de 30.000 m2 qui aura une activité de tri », a ajouté Ronan Bolé, ce qui devrait amener la création de 250 emplois en CDI. Ce nouveau bâtiment près de Douai devrait ouvrir dans le courant de l’année 2017.

Amiens, « centre de l’Europe »

Continuer la lecture de Amazon choisit Amiens….

Share Button

La citadelle comme si vous y étiez….

Il faut rappeler, quand même, que c’était le projet phare de la Municipalité de la Gauche élue en 2008. Le projet de Renzo Piano a été choisi par Gilles Demailly et son équipe et les travaux étaient bien avancés, quand la majorité UMPDI a pris le pouvoir, en 2014.Il faut rendre à César, ce qui appartient à César.

Share Button