Archives de catégorie : Lutte contre les discriminations

Projection du Film »Benda Bilili », à Dewailly

ScreenShot015

Benda Bilili !

 

De Renaud Barret et Florent de La Tullaye

 

LUNDI 2 décembre 2013 à 18h00

 

Amphithéâtre de l’Espace DEWAILLY, Maison de l’Egalité

 

 Ce documentaire relate l’aventure de Staff Benda Bilili, un groupe de musicien de Kishasa. Atteints de poliomyélite dans leur jeunesse, les membres du groupe se déplacent en fauteuil roulant et vivent dans la rue, entourés par les shegués (enfants vagabonds). C’est là qu’ils vont rencontrer Florent de La Tullaye et Renaud Barret, deux réalisateurs venus en République démocratique du Congo pour tourner un documentaire sur la musique urbaine. Cette rencontre les bouleverse au point qu’ils abandonnent leur projet pour consacrer un long-métrage au groupe. Outre le film, les réalisateurs décident d’aider les musiciens à enregistrer un album, baptisé « Très Très Fort », qui dès sa sortie va connaître un réel succès et donner lieu à une tournée internationale des membres de l’orchestre. Staff Benda Bilili emporte même plusieurs prix, notamment en Grande-Bretagne : « Nous avons choisi ce film pour parler du handicap. Cette histoire incroyable montre aussi comment ces musiciens dépassent leur handicap, leurs conditions très difficiles de vie à Kinshasa, pour réaliser leur rêve. Il s’agit vraiment d’une belle leçon de vie », souligne Olivier Magnin, directeur de l’Office régional pour la promotion du cinéma (ORPC).

 

Share Button

Exposition « Olympe de Gouges », à l’Espace Dewailly, à partir du 26 Novembre

ScreenShot011Trois questions à Pascal Mériaux, à propos de l’exposition « Olympe de Gouges ».

Quel est le thème de cette exposition ?

Pascal Mériaux : Cette exposition porte sur Olympe de Gouges et est basée sur la bande-dessinée biographique réalisée par les auteurs Catel et Bocquet, connus pour avoir déjà réalisé leur fameux Kiki de Montparnasse. Le principe de narration est le même : les auteurs retracent de façon romancée, mais avec une réelle rigueur historique, le parcours d’Olympe de Gouges, l’une des pionnières du féminisme. C’est le vie de cette femme engagée, au parcours incroyable, que Catel et Bocquet retracent en 300 planches dans leur ouvrage.

Qui était justement Olympe de Gouges ?

Pascal Mériaux : Auteure de la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », Olympe de Gouges a écrit de nombreux textes en faveur de l’égalité entre les deux sexes. D’un modernisme incroyable, elle a revendiqué toutes les libertés, y compris sexuelle, ainsi que le droit au divorce et à l’union libre. Elle milita également pour l’abolition de l’esclavage. Opposée aux révolutionnaires les plus extrémistes elle a été guillotinée en 1793. Olympe de Gouges a ensuite été quelque peu oubliée avant d’être redécouverte dans les années 1970. La célèbre féministe Benoite Groult lui a consacré une biographie, intitulée « Ainsi soit Olympe de Gouges » parue cette année chez Grasset. Un titre que Catel a repris pour rendre un hommage à Benoîte Groult en réalisant sa biographie illustrée, intitulée « Ainsi soit Benoîte Groult ». La boucle est bouclée !

Comment cette exposition est-elle construite ?

Pascal Mériaux : L’exposition s’inscrit dans la lignée des précédentes, créées pour la Maison de l’Egalité : elle comprend une douzaine de panneaux, regroupant des croquis, des interviews ou des photos, destinés à donner au visiteur l’envie de lire l’ouvrage. Catel et Bocquet connaissent un réel succès et sont très demandés. C’est donc une occasion quelque peu exceptionnelle de pouvoir les accueillir à Amiens le 25 novembre.

Share Button

Christiane Taubira, nous sommes avec toi!

Share Button

Inauguration de l’exposition de l’histoire des Afro-Antillais en France

  Lundi 24 Juin Espace Dewailly 17h15

Programme:

17h15-18h : Inauguration de l’exposition L’histoire des Afro-Antillais en France. « Afin de faire connaître l’histoire méconnue des Noirs en France, le Groupe de recherche Achac a développé un programme complet, qui comprend notamment l’exposition L’histoire des Afro-Antillais en France. Celle-ci retrace au travers de documents et de sources historiographiques l’importance de cette histoire pour notre pays. Cette exposition accompagne l’ouvrage La France noire (La Découverte, 2011 – La Découverte Collection Cahiers Libres, 2012) et la série de trois films documentaires Noirs de France (produits par la Compagnie des Phares et Balises) offrant un panorama complet sur une histoire encore en mouvement ».   –

18h15-19h15 : Projection du volet 3 de la série documentaire Noirs de France, Le temps des passions (depuis 1973/volet 3) de Pascal BLANCHARD et Juan GELAS. « Ce troisième volet soulève le paradoxe français qui se creuse depuis 1974, date du premier choc pétrolier : malgré les discours d’exclusion, les violences urbaines et la crise sociale, les Noirs font désormais partie intégrante de notre histoire, de nos cultures, du territoire et de l’économie. Aujourd’hui que cette présence s’inscrit aussi dans le champ politique. Outre les archives proposées, la richesse de ce film repose sur la diversité de ses intervenants. Des spécialistes reconnus analysent ces quatre dernières décennies, à l’image des historiens Pap NDIAYE, Elikia M’BOKOLO ou la politologue Françoise VERGES. Des acteurs, musiciens et des personnalités présentent leurs parcours et posent un regard original sur cette histoire, comme le musicien Manu DIBANGO, le comédien Pascal LEGITIMUS, la journaliste Audrey PULVAR, l’ex-footballeur Lilian THURAM, le chanteur Joey STARR, la militante Rokhaya DIALLO… Enfin des acteurs politiques à l’image de Christiane TAUBIRA, ministre de la Justice, ou d’Harlem DESIR, premier secrétaire du Parti socialiste, croisent leurs approches tout au long de ces quatre décennies ».  

19h30-21h : Continuer la lecture de Inauguration de l’exposition de l’histoire des Afro-Antillais en France

Share Button

Diversité, égalité, citoyenneté : les enjeux du XXIème siècle

Diversité, égalité, citoyenneté : les enjeux du XXIème siècle

Michel Wievorka

En présence de Michel WIEVIORKA, sociologue

LUNDI 27 mai à 18h00

Amphithéâtre de l’Espace DEWAILLY, Maison de l’Egalité

Michel Wieviorka, docteur d’Etat des Lettres et Sciences Humaines, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, est depuis 2009 Administrateur de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme (FMSH). Après avoir dirigé la collection « Voix et regards » aux Editions Balland, il est en charge de la collection « Le monde comme il va » aux Editions Robert Laffont. Il est également membre du comité scientifique des presses de Sciences Po.
Ses recherches portent sur la notion de conflit, le terrorisme et la violence, sur le racisme, l’antisémitisme, sur les mouvements sociaux, la démocratie ainsi que les phénomènes de différence culturelle.

Share Button