Tous les articles par Jean-François Liquier

Slide Day 18 septembre 2011

Slide Day Affiche 18 septembre 2011

SLIDE DAY 3

Dimanche 18 septembre, 12h-19h, Gratuit.

Parc du Grand Marais, Rue du Grand Marais, Amiens.

Un festival Sports de Glisse, Cultures Urbaines et Musique organisé par Prolifik Records

À 2 pas de l’école de Dj’s “Prolifik Studio”, a lieu le festival des Sports de Glisse du Nord de la France, pour amener un peu de Californie, avec les performances les plus folles, tout ça gratos !!

Initiations tous publics et démonstrations par des professionnels venus des 4 coins de l’Europe

Continuer la lecture de Slide Day 18 septembre 2011

Share Button
We cannot display this gallery

Non à la remise en cause du statut des animateurs des colonies de vacances

Appel Ville d’Amiens
et Conseil Général de la Somme
(voir lettre Christian Manable ci-après)

Les colonies de vacances, créées en 1866 et dont la véritable émergence remonte au Front populaire et l’action de Léo Lagrange (Sous-Secrétaire d’État aux sports et à l’organisation des loisirs), ont constitué un élément essentiel de la politique d’éducation de l’État au sortir de la Seconde Guerre mondiale, celui-ci en assurant 90 % du financement. Malheureusement, au fil des années, leur aspect novateur s’est émoussé, conduisant à une baisse du nombre des inscrits. Pourtant, ces structures se sont révélées être de véritables moteurs de mixité sociale, de possibilités de départs en vacances pour des milliers d’enfants, et des lieux d’apprentissage des règles de vie en communauté, de la discipline, d’échanges avec les autres…

Aujourd’hui, elles connaissent un regain d’attention, un nouveau succès. Cependant, tout ce modèle se trouve menacé par la remise en cause du statut du personnel encadrant, réglementé par une loi de 2006, qui institue le contrat d’engagement éducatif (CEE). Ce contrat prévoit une rémunération fixe de 18,55€ par jour, 24h de repos consécutif par semaine au moins, et ne peut excéder 80 jours par an. Le CEE permet aux organismes de continuer à organiser des colonies de vacances à un prix abordable pour le plus grand nombre, malgré le fait que l’État se désengage ; de disposer d’un encadrement nombreux et qualifié assurant la sécurité des enfants ; de faire bénéficier à des milliers de jeunes d’un job d’été.

Continuer la lecture de Non à la remise en cause du statut des animateurs des colonies de vacances

Share Button
We cannot display this gallery

Primaires citoyennes : où voter à Amiens et dans la Somme ?

Primaires citoyennes
Pour tout savoir sur les primaires socialistes, merci de cliquer sur le visuel.

Ce document vous donne toutes les informations utiles (bureaux de vote par canton pour Amiens et la Somme) en vue de votre participation aux élections citoyennes
du 9 et 16 octobre 2011.

Nous demeurons à votre écoute pour tout complément d’informations ou précisions.

 

Amitiés socialistes.

Share Button
We cannot display this gallery

Martine Aubry à Amiens, Etouvie

Martine AubryMartine Aubry, candidate à la primaire socialiste des 9 et 16 octobre prochains, viendra le jeudi 1er septembre pour défendre son projet sur l’éducation et aller à la rencontre des amiénois.

 

Son arrivée est prévue à 10h15 à l’école maternelle « Brassens-Les Saules » située 2 rue d’Alsace. Afin de soutenir sa démarche, nous vous invitons à être présent pour accueillir celle qui, aujourd’hui, peut  entraîner les femmes et les hommes de gauche, les écologistes et les humanistes, pour qu’en 2012 une autre politique soit engagée.

 

Un temps plus spécifique sera dédié à la rencontre des sympathisants, salle des provinces françaises à partir de 12h30, rue Ile-de-France au sein du quartier Etouvie. Cet échange convivial sera suivi d’un petit buffet.

 

Nous comptons sur votre présence pour défendre  sa vision de l’éducation qui rejoint celle qui est la mienne et que nous défendons, avec ferveur, à Amiens depuis trois ans.

Gilles Demailly


Martine Aubry
, c’est la détermination et la solidité au service du changement concret
en 2012.

Share Button
We cannot display this gallery

Gilles Demailly dénonce la montée des violences urbaines

Gilles Demailly dénonce les violences urbainesGilles DEMAILLY, maire d’Amiens et président d’Amiens Métropole exprime sa vive inquiétude quant à la recrudescence des violences urbaines de ces derniers jours à Amiens. Il décide ainsi d’interrompre ses congés afin de rencontrer les habitants, le Préfet et les états major de la police nationale.

Le Maire d’Amiens condamne fermement les violences sur les personnes ainsi que les violences urbaines à Amiens comme partout en France.

Gilles Demailly tient à souligner la mobilisation de tous en faveur de la prévention de la délinquance, le travail considérable d’ors et déjà engagé par la municipalité pour améliorer la sécurité, et la qualité de vie des amiénois.

En outre, le Maire d’Amiens salue le professionnalisme des agents des services publics, plus particulièrement ceux de la police municipale, de la police nationale, des sapeurs-pompiers et des personnels d’Amétis, pris régulièrement pour cibles.

Gilles Demailly pointe l’inadéquation des moyens mis à disposition dans la circonscription de police d’Amiens. Il demande davantage de ressources pour la police et pour la Justice afin d’assurer rapidement les jugements et les condamnations des mis en cause. Il appelle à une répartition proportionnée des effectifs en fonction de zones prioritaires de sécurité et se mobilise pour obtenir des moyens conséquents et durables, du personnel dédié à la lutte contre les violences urbaines, afin de prévenir la délinquance de façon efficace.

Le Maire d’Amiens s’apprête à interpeller le gouvernement en ce sens.

Share Button
We cannot display this gallery