Le couvent des sœurs grises à Amiens en danger?

Les Amiénois s’inquiètent, à juste titre, des projets de la Municipalité concernant l’ancien couvent des sœurs grises, dont il ne reste que des ruines, rue Henriette Demuin, à Amiens. Cet édifice, qui date de 1486, et qui a accueilli des sœurs du tiers ordre franciscain, fuit reconstruite au 16ème siècle et au 18ème siècle, par les frères Duthoit. il n’a pas résisté aux bombardements allemands, lors de la dernière guerre. Il reste des ruines, assez élégantes, en plein centre ville. Cela intéresse les promoteurs immobiliers. La Municipalité jure ses grands dieux qu’il n’est pas question de leur céder. Cependant, on peut avoir des doutes. Le besoin d’argent peut justifier beaucoup de compromis.
Les Amiénois ne comprendraient pas que ce lieu soit inclus dans une logique marchande. Un lieu culturel vivant serait une piste de réflexion. Des troupes de théâtre ont déjà investi les lieux, à la belle saison, autrefois: exemple-le metteur en scène J.M Bonillo.

Rappelons-nous: Quand Gilles De Robien a voulu vendre à des promoteurs le bois de Frémontier, qui appartient à la ville, une pétition a circulé et le Conseil Municipal a renoncé.

Pourquoi ne pourrait-on pas faire de même pour le Couvent des sœurs grises?

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.