Mixité sociale Amiens

Rue Gaultier de Rumilly : la mixité sociale en marche

Gilles Demailly l’avait promis, en 2008. L’OPAC et L’OPSOM l’ont fait, avec l’aide de la Ville et du Conseil Général de la Somme. Rue Gaulthier de Rumilly, Vendredi 14 Février 2014, en plein quartier Henriville, 98 appartements locatifs sociaux ont vu le jour. Ils vont du T1 (24 m2) au T5 (98m2), avec des loyers de sortie très compétitifs : 235€ par mois, pour un T1 et 617€, pour un T5.

DSC02085 DSC02091 DSC02095 DSC02098Ces logements sont répartis entre deux immeubles séparés par une rue, qui relie la rue G.D.R à la rue Lemattre, dénommée Olympe de Gouge. Le premier immeuble(OPAC) aura me même nom que la venelle précitée. Le deuxième(OPSOM) a été baptisée officiellement, le 14 Février, Daniel Leroy, Président de l’OPSOM, de 2009 à 2010, Conseiller Général, Conseiller Municipal d’Amiens-Ville et Métropole, en présence de sa veuve et de ses enfants.

Les premiers locataires de l’OPAC s’installeront, dès le 24 Février. Ceux de l’OPSOM : mi-Mars.

Il ne suffit pas de parler de la mixité sociale : il fait la faire. En 2008, une pétition émanant des habitants d’Henriville a circulé dans le quartier pour s’opposer au projet. Les pires ennuis menaçaient la tranquillité des occupants des maisons cossues. On se doute lesquels. 6 ans après, les logements sociaux cohabiteront avec les celles-ci pour un « vivre ensemble » enrichissant pour tous, nous l’espérons.

Jean-françois Liquier

Share Button
We cannot display this gallery

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.