Inauguration du local »Les amis de Jean Jaurès », à Amiens, le Vendredi 08 Avril

Le Parti Socialiste et les « Amis de Jean Jaurès » ont enfin leur local à Amiens, 13, rue Marc Sangnier, Amiens, près de la Maison de la Culture. Cécile Marseille, Présidente des amis de Jean Jaurès, a acceuilli les nombreuses personnes  venues commémorer l’événement, parmi lesquelles on pouvait remarquer Gilles Demailly, Maire d’Amiens et Président d’Amiens Métropole. Cécile Marseille a rappellé les objectifs de l’Association.L’Association entend instaurer des rapports étroits  avec le Parti Socialiste  et plus précisément le Comité de Ville des Sections d’Amiens Ville du PS.

Jean-françois Liquier, Vice Président de l’Association, a ensuite rappellé l’actualité de la pensée de Jean Jaurès, aujourd’hui. Voilà l’essentiel de son discours:

« La pensée de Jean Jaurès est forte. Elle vient à nous à travers le Siècle dernier et celui-ci, frémissant. Il y a beaucoup à en retenir. Il y a beaucoup à méditer à son contact. Si, aujourd’hui, je dois en retenir un aspect, si je veux lui rendre hommage, en isolant dans sa pensée une idée fondamentale parmi tant d’autres, je choisirai LA CONFIANCE, oui, la confiance en l’homme que Jaurès manifestait chaque fois qu’il en avait l’occasion. Puisque ce lieu que nous inaugurons, aujourd’hui, se veut être un centre de la pensée Jaurèsienne à destination des jeunes, en particulier, qui fréquentent les collèges et les Lycées, quoi de plus naturel que de retenir dans son « Discours sur la Jeunesse », de 1903, à Albi, cette valeur de confiance qu’il met en exergue de son discours.

            Oui, la confiance, celle qui fait tenir debout les hommes, celle qui les fait œuvrer pour le bien commun, celle qui est à la base du progrès humain et de la marche vers plus d’Egalité, de Fraternité et de Justice.

            Jean Jaurès le dit « cette confiance là n’est ni sotte, ni aveugle, ni frivole ». Elle connait ce dont l’homme est capable, ses turpitudes, ses égoïsmes individuels et collectifs, ses tendances obscures à préférer les conflits à la négociation et à la Paix, elle connait les difficultés de la défiance qui prévaut dans les rapports humains.

            Mais elle sait, à travers l’Histoire qu’il y a aussi des moments de lumière, où elle est triomphante, où des solidarités s’établissent qui sont irrésistibles et emportent, comme un Tsunami, les scories de  la servitude et de l’inégalité.

            Les révoltes dans les pays du Maghreb nous indiquent que cette voie est encore possible et qu’elle est empruntée, aujourd’hui, par des peuples qui mettent toute leur confiance dans la démocratie, comme le peuple français, en 1789, l’avait mise dans la République.

            République ! Pour Jean Jaurès, c’est aussi un acte de confiance. Je le cite « instituer la République, c’est proclamer que des millions d’hommes sauront tracer eux-mêmes la règle commune de leur action » Phrase magnifique qu’il faut transmettre aux jeunes générations. Chacun est responsable de soi même et trace lui-même le chemin de sa vie. Quand des milliers d’hommes et de femmes se rejoignent sur ces objectifs, c’est une force terrible qui renverse les montagnes et fait tomber les tyrannies.

            Oui, Jean Jaurès est terriblement actuel. Sa pensée est toujours aussi vivifiante. C’est à son service que nous entendons nous consacrer en créant ce lieu, qui, je l’espère, sera un centre aussi vivant que la pensée de celui qui l’a inspiré. »

Share Button
We cannot display this gallery

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.