Chalet de Noël: L’UNICEF hors des voies de passage

La Municipalité s’enogueillit d’être une ville »Ami des enfants »(label qu’elle a obtenu lors du mandat précédent) et d’avoir été choisie comme « Capitale Européenne de la Jeunesse », en 2020.

Certes. Mais alors, pourquoi le chalet de Noël de l’UNICEF, se trouve relégué place René Goblet, face à la statue du Général Leclerc et au sapin de Noêl, en dehors du passage principal des chalands, qui vont directement de la rue des 3 cailloux à la rue de Noyon, sans faite de détours par la place?

C’est vraiment pénaliser une organisation humanitaire mondiale , dont l’argent récolté sert aux enfants en détresse du Monde.C’est déjuger une prise de position municipale affichée, d’être aux côtés des enfants d’Amiens et de tous pays. C’est privilégier le secteur marchand par rapport au secteur social et solidaire.

Bien sûr, le chalet nous est offert par la Municipalité. Nous les remerçions, pour ce geste. Mais faut-il pénaliser, pour autant, une association dont les ressources, au niveau de la Somme, dépendent autant des ventes du chalet de Noêl qui, si elles chutent à cause de l’emplacement, seront au détriment, non seulement des enfants de la Ville, du Département, mais aussi de ceux du Monde entier.

Jean-françois Liquier

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.