Projet socialiste : l’Avenir aime la France

Projet socialiste (court)
Cliquer sur le visuel pour télécharger le programme

 

30 priorités pour la France
Programme du PS

Voici le programme du Parti socialiste pour les Présidentielles de 2012.

Nous vous en souhaitons bonne lecture et attendons vos commentaires.

Amitiés socialistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

2 réflexions au sujet de « Projet socialiste : l’Avenir aime la France »

  1. Alors que le Parti Socialiste vient de publier son programme pour la présidentielle, une suite de propositions sans audace, resucée des années Jospin, sans autre ambition qu’opérer quelques ajustements sur un système pourtant à bout de souffle, voilà que Dominique de Villepin, héritier supposé de la droite chiraquienne, propose dans son programme la création d’un « revenu citoyen », consistant à garantir à chaque français un revenu de base inconditionnel de 850 euros en remplacement des nombreuses aides existantes.
    Voilà une idée bien plus novatrice que les propositions actuelles du Parti Socialiste, qui n’a rien d’autre à nous proposer que des emplois subventionnés, quelques ajustements fiscaux, et l’annulation des rares réformes du quinquennat que Nicolas Sarkozy n’aura pas lui-même annulées avant la fin de son mandat !
    Alors pourquoi ne pas proposer ce revenu citoyen, variante de l’allocation universelle, ou revenu de base, défendue par de nombreux militants de gauche depuis des années, dans le cadre des primaires ouvertes de la gauche qu’organise le parti socialiste ?

    1. Monsieur Baaloudj,

      Nous vous remercions pour votre aimable et régulière participation à notre blogue.

      Pour rappel, le programme du PS n’est pas de facto le projet du candidat qui sortira des primaires.
      DSK a déjà jugé non finançable l’allocation d’autonomie des jeunes.
      Monsieur Hollande, quant à lui, veut assortir cette allocation d’obligations pour le jeune en termes de formation notamment.
      (cf. : Ivan du Roy et Pauline Graulle, S’ils sont au gouvernement…, Politis, 7 au 13 avril 2011, n°1147, p. 7-8)

      La proposition de Monsieur Villepin, sous réserve qu’elle soit économiquement viable et tout sauf un effet d’annonce, nous l’approuverons.
      Il y a urgence. Vous ne pouvez le nier, l’inflation, jugulée par le gouvernement Jospin, atteint aujourd’hui des sommets qui mettent en péril le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

      Salutations distinguées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *