Une nouvelle chimère : le « plan Junker » !, JJ Chavigné

Ceux qui avaient aimé le « pacte de croissance » de 120 milliards d’euro de François Hollande en 2012 vont adorer le « plan Juncker ». Ce « plan de relance européen » du nom du président de la Commission européenne, est bâti des mêmes ingrédients. Il a toutes les chances de connaître le même avenir et de disparaître, lui-aussi, sans laisser de traces.

Les trois sommets européens

Après les élections européennes, les dirigeants européens avaient annoncés, à grands coups de trompettes, la tenue de trois sommets européens qui devaient permettre de « relancer la croissance et l’emploi » dans l’Union européenne.

Le premier de ces sommets s’est tenu à Rome, à la demande de Matteo Renzi, en septembre dernier. Son objectif était de s’attaquer au chômage des jeunes. Il n’en est rien sorti et rares sont ceux qui, à peine trois mois après, se souviennent même que ce « sommet » ait eut lieu. Exactement comme avaient été, aussitôt, oubliées les mesures « contre le chômage des jeunes », annoncées, le 28 mai 2013, par François Hollande et Angela Merkel.

Le deuxième sommet s’est déroulé, en marge du conseil européen, des 23 et 24 octobre. Il était spécifique aux 17 pays de la zone euro et devait permettre d’ouvrir le débat sur la « flexibilité » des règles du pacte budgétaire européen. Là encore, qui se rappelle encore de ce « sommet », pourtant annoncé comme historique ? Le Conseil des ministres français du 29 octobre se contentait d’affirmer : «  Le sommet de la zone euro, qui s’est tenu après le Conseil européen, a pour sa part souligné le besoin de coordonner plus étroitement les politiques économiques pour assurer le bon fonctionnement de l’Union économique et monétaire[1]» Une belle épitaphe !

Le troisième sommet, les 13 et 14 décembre 2014, devra décider Continuer la lecture de Une nouvelle chimère : le « plan Junker » !, JJ Chavigné

Share Button
We cannot display this gallery