Le stationnement des voitures à la citadelle

La citadelle Octobre 2015La Municipalité communique beaucoup sur l’absence de stationnement voitures pour les étudiants de la future université de la Citadelle. « Personne ne s’est préoccupé de ce problème jusqu’à aujourd’hui », fulmine Alain Gest,visant l’ancienne Municipalité de Gilles Demailly. Il manquerait 880 places de stationnement, selon lui, ne serait-ce que pour les personnels de l’Université.

Dont acte. Mr Alain Gest, ce n’est pas un oubli…. L’ancienne majorité ne voulait pas construire de nouveaux parkings près de la Citadelle. Tout le monde sait que ce sont des aspirateurs à voitures. Plus vous en construisez, plus de gens prennent leur voitures pour les utiliser et plus ils disent qu’il en manque. L’idée générale est que les pouvoirs publics dignes de ce nom, doivent encourager l’usage des transports collectifs et le covoiturage dans les centres ville ou à proximité . Mr Gest, si vous aviez retenu l’idée du tramway Nord Sud avec parking relais aux deux extrémités, la citadelle aurait été irriguée par un transport collectif moderne, rapide, fréquent, qui aurait fait concurrence à la voiture et découragé l’usage de cette dernière. Demain ce ne sont  pas 880 places de parkings que vous aurez à construire , c’est le double. Et cela coûtera cher aux contribuables amiénois. Prenez l’exemple du Stade de France au Nord de Paris: il n’est accessible qu’en transport en commun. Cela découraget-il les spectateurs de venir? Nullement. Toute proportion gardée, c’est ce que l’ancienne majorité voulait faire pour la Citadelle. Irréaliste? Non, visionnaire à long terme. Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez.

Jean-François Liquier

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *